Accueil USA

La route N°1 : San Francisco - Monterey - San Luis Obispo

Lundi 31 juillet, départ de San Francisco

Il fait très beau et c'est la première fois à 9 heures du matin depuis que nous sommes à San Francisco. A nouveau cap au nord pour tenter de voir le Golden Gate. Peine perdue, il est encore noyé dans une brume épaisse, nous n'apercevons que le pied de la première pile.
Cette fois nous partons pour la dernière partie du voyage : direction le sud, Los Angeles, par la route numéro 1 qui longe la côte. Nous nous sommes donnés deux jours pour parvenir à la cité des anges. Et cela commence dans la brume. Celle-ci a envahi la côte sur une faible profondeur, ce qui suffit à noyer la route N°1. Le thermomètre descend rapidement à 14-15°C. Nous croyons à un phénomène local et que cela va se dégager vers le sud. Que nenni ! La purée de pois nous accompagnera presque toute la journée et la température oscillera entre 15 et 20°C.


Monterey

Etape à Monterey, importante ville de pêche. Nous visitons l'aquarium, le plus grand des Etats-Unis, avec ses beaux bassins peuplés de grands poissons : thons, requins, grandes soles ou limandes ; le bassin des méduses est très spectaculaire : fond bleu, lumière rose et musique d'ambiance... Nous déjeunons dans un petit restaurant à côté de l'aquarium. Ambiance "pêcheurs de haute mer" et bons fish & chips.

méduses


La route N°1

La route de la côte est très belle, souvent en corniche sur de hautes falaises. Malheureusement, nous n'en verrons qu'une partie, la brume nous gâchant souvent le spectacle. Les plages, de sable fin, sont vastes et peu fréquentées, ce qui n'a rien d'étonnant vu la température. Nous voyons de nombreux oiseaux de mers, en particulier de très beaux pélicans gris. Plus tard, en toute fin d'après-midi, nous rencontrons une colonie d'éléphants de mer vautrés sur une plage. Nous les approchons à quelques mètres de distance sans que cela semble les déranger. Ils se prélassent dans le sable, à une trentaine de mètres du rivage. L'un d'entre eux, sort justement de l'eau pour rejoindre le groupe. Il lui faudra 3 étapes et une dizaine de minutes pour parcourir sur le sable les trente mètres qui le sépare de ses camarades !
Arrivée à la nuit à San Luis Obisco. Nous trouvons un motel très ordinaire après avoir refusé une chambre à 300$ dans une sorte de palace baroque, le Madonna Inn. Dîner dans un restaurant très américain au centre ville

la côte


Lire la suite du récit >>