Accueil USA

Glide Memorial Church, Sausalito, Golden Gate

Dimanche 30 juillet, Glide Memorial Church

L'office religieux est à 11 heures mais il vaut mieux y être dès 10 heures pour faire la queue. La Glide Memorial Church est un haut lieu de la vie spirituelle san franciscaine. C'est l'église des exclus, des homosexuels. et des touristes. On y chante plus qu'on y prie. Toutes les semaines, de nouveaux chanteurs sont invités, accompagnés par un groupe (the band) et une chorale composée, elle, essentiellement d'habitués. Les chants, Soul Music, sont très beaux. Tout le monde est debout, tape dans ses mains et ondule au gré des mélodies. Puis vient le prêche du révérend Williams, sur le thème du "Wilderness". Prêche également très rythmé et qui aurait pu aussi bien être chanté. Spectacle réussi. Camille et Thomas nous confient que des messes comme ça, ils veulent bien y aller toutes les semaines.


Sausalito

De retour à l'hôtel, nous reprenons la voiture, direction le Golden Gate Bridge que nous n'avons toujours pas vu. Encore raté : il est totalement noyé dans la brume et nous n'apercevons que le haut d'une des deux piles.
Nous faisons tout de même la queue avec les San Franciscains du dimanche et le traversons dans la brume pour retrouver la rive nord qui, elle, est dégagée. Nous descendons sur Sausalito, coquette station balnéaire, ex-ville de hippies.
Petite promenade en bord de mer. Un groupe de pêcheurs à la ligne attrapent de grosses raies et de petits requins qu'ils rejettent systématiquement à la mer (concours ?). Nous traînons un peu les boutiques de T-Shirts, généralement très chers.

Sausalito


Golden Gate Bridge

Au retour, et avant de traverser le pont, arrêt au Golden Gate Recreation Area, au pied du Golden Gate Bridge. Il est enfin partiellement sorti de la brume et nous en voyons au moins la moitié. Un vent violent souffle à l'entrée de la baie et nous assistons aux exploits de quelques véliplanchistes qui font des sauts spectaculaires.

Golden Gate Bridge


Dîner à Castro

Le retour dans San Francisco se fait par les quartiers chics de Pacific Height. Nous retournons directement à Castro où Camille veut acheter des drapeaux arc-en-ciel. Finalement, nous dînons sur Castro Street, au Nirvana, un restaurant vaguement chinois où nous aurons fait un des meilleurs repas du voyage.

Lire la suite du récit >>