Accueil USA

Canyonlands, Shafer trail, White Rim trail, Potash

Mardi 18 juillet, Dead Horse Point

La grasse matinee dure jusqu'à 8h30 ("et t'appelles ça une grasse matinée ?") puis départ pour Canyonland. Détour par Dead Horse Point. C'est un beau point de vue sur la vallée du Colorado mais l'entrée est payante (c'est un parc d'état) et c'est plein de monde.


The Shafer Trail

Dès l'entrée du parc de Canyonlands, nous nous engageons sur la la Shafer Trail, sans doute une des pistes les plus connues du parc. Aujourd'hui, c'est la journée 4x4 ! La piste n'est pas très difficile au départ mais construite en corniche, surplombant une falaise de quelques centaines de mètres sans, bien sûr, le moindre parapet. J'évite de regarder vers le bas en conduisant. Le chemin descend à flanc de montagne jusqu'à la White Rim Trail, une piste 4x4 tracée sur la plus basse terrasse du canyon, une centaine de mètres environ au-dessus du fleuve.


The White Rim Trail

La White Rim Trail est une boucle de 160 kilomètres. La suivre sur toute sa longueur prend deux jours. Nous n'avons qu'un après-midi à y consacrer et nous contenterons de la suivre sur une dizaine de miles. Le Colorado a la même couleur que dans le Grand Canyon. La végétation luxuriante du fond de la vallée contraste avec les parois et les terrasses qui le dominent.
Au passage, nous faisons une petite promenade vers un joli point de vue sur un coude du fleuve ("Gooseneck"). Puis, séance photo sur Musselman Arch, une arche naturelle très impressionnante car peu épaisse et une centaine de mètres au-dessus du fond du canyon. Thomas et moi nous amusons à la traverser sur toute sa longueur. Ce n'est pas très dangereux car elle est plate et large mais son aspect fragile, prête à s'effondrer et sa finesse sont impressionnantes pour ceux qui regardent du bord. Camille n'apprécie pas du tout de nous voir jouer les malins là-dessus et nous le fait savoir.


Potash Road et retour à Moab

Le retour vers Moab se fait, Christine au volant, par la piste de Potash qui longe le Colorado. C'est une piste assez difficile, très jolie, et qui s'achève à proximité d'une curieuse usine de potasse avec de gigantesques bassins d'évaporation au fond bleu vif qui créent un contraste saisissant avec l'ocre des montagnes. Après l'usine, la piste devient une route et nous suivons le cours du Colorado jusqu'à Moab, à 19 miles de là.

Ce soir, c'est la séance Laundromat pour Christine et moi. Nous faisons la lessive de la petite famille pendant que Thomas et Camille s'ébattent dans la piscine de l'hôtel. Après, nous dînons tous les quatre au Mac Do. Thomas est content.

Lire la suite du récit >>