Accueil USA

Burr Trail Road, Capitol Reef, lac Powell

Dimanche 16 juillet, Boulder

Lever à 7h00, comme tous les matins. Le beau temps est revenu. Nous prenons le petit-déjeuner au restaurant du Boulder Mountain Lodge et nous faisons littéralement voler. 50$ au total pour un breakfast quelconque. On ne reviendra plus.


The Burr Trail

Le départ de la Burr Trail est au niveau de l'hôtel. C'est une route de 100 kilomètres au travers du Grand Staircase - Escalante National Monument, de Capitol Reef et Glen Canyon jusqu'au lac Powell. Elle doit son nom à John Burr, un Mormon qui traça cette piste au 19ème siècle pour permettre la transhumance de son bétail.

C'est une route magnifique. Très vite, elle court au travers d'impressionnantes gorges aux falaises rouges, Long Canyon. Après 30 miles, elle pénètre dans le parc national de Capitol Reef et perd son revêtement pour devenir une piste très praticable par temps sec, certainement beaucoup plus compliquée par grosse pluie. Le décor fait de roches, de montagnes et de falaises rouges et blanches est somptueux.

Nous prenons une piste latérale, réservée aux 4x4, qui nous emmène au bout de trois miles et d'un quart d'heure de marche à une vue surprenante sur le gigantesque plissement de 160 kilomètres qui caractérise Capitol Reef. L'endroit s'appelle Strike Valley Viewpoint. Nous sommes au bord de la Grande Barrière et nous dominons un canyon à l'allure lunaire. Tout au fond nous voyons la piste de Bullfrog que nous rejoindrons un peu plus tard.
De retour sur la route principale, nous commençons par essuyer quelques gouttes de pluies avant que l'orage ne nous tombe brutalement dessus en pleine descente vers le canyon, seule partie un peu délicate de la Burr Trail. La pluie se met à crépiter mais la direction de Boulder nous éloigne rapidement du grain qui fera pourtant mine de nous poursuivre toute la journée. La piste offre encore quelques points de vue magnifiques sur les formations rocheuses qui bordent le canyon, puis c'est à nouveau le bitume jusqu'au lac Powell.


Le lac Powell puis la route jusqu'à Mexican Hat

Le lac Powell est un lac artificiel dû à la construction, à la fin des années 50, d'un barrage sur le Colorado. Il n'a fini de se remplir qu'en 1980. D'innombrables canyons latéraux ont été noyés par la montée des eaux, conférant au lac Powell plus de kilomètres de rivage que la côte pacifique des Etats-Unis.

Sur le bord du lac, nous faisons un peu de 4x4 dans le sable avant de trouver un coin isolé sur le rivage. Baignade dans les eaux claires, pique-nique, une demi-heure de bronzage sur le sable rouge et le grain fait mine d'arriver avec un gros coup de vent qui balaye le sable. Nous replions nos petites affaires et en route pour l'embarcadère du John Burr Ferry. Une heure d'attente, une demi-heure de traversée et nous arrivons à Halls Crossing. Encore 150 kilomètres, quelques arrêts photos dans des lumières d'orage, et nous voila à Mexican Hat, aux portes de Monument Valley. Dîner et nuit au San Juann Inn, un motel tenu par des Navajos peu aimables. La chambre est petite, mais le dîner est bon pour un prix raisonnable.


Lire la suite du récit >>