Accueil USA

Grand Canyon North Rim - Point Sublime

Jeudi 13 juillet, arrivée au Grand Canyon

L'approche du Grand Canyon se fait au travers de Kaibab Forest, une belle forêt de conifères. Après l'entrée du parc, la route traverse des étendues de prairies et de forêts de pins et de bouleaux. Nous sommes à 2500 mètres d'altitude et la route n'est ouverte que d'avril à novembre. Il n'y a pas trop de monde jusqu'au parking du village où nous nous retrouvons au milieu de centaines de voitures.


Bright Angel Point

Depuis le village de North Rim, nous empruntons le petit chemin jusqu'à Bright Angel Point. C'est bien sûr superbe mais le défilé de touristes gâche un peu le spectacle. A cet endroit, on ne voit pas le Colorado dont le lit est trop loin. La vue porte essentiellement sur Bright Angel Canyon, un canyon affluent de celui du Colorado.


Point Imperial

Quelques séances photo plus tard, nous reprenons la voiture pour gagner Point Imperial , le point de vue le plus haut du parc (2683 mètres).
La route traverse de grandes portions de forêts dévastées par les incendies. L'odeur de cendre y est parfois encore forte. Nous apercevons aussi de nombreuses biches. Il y a beaucoup moins de monde à Point Imperial qu'au village et nous pique-niquons là.


Point Sublime

Après le déjeuner, nous repartons cette fois en direction de Point Sublime. Aucun panneau indicateur mais j'ai repéré la route sur la carte. Christine prend le volant et c'est parti pour trente kilomètres de piste dont nous ne savons rien sinon qu'elle est infranchissable par temps humide. Pas de problèmes, il fait beau. Ca commence en douceur, entre prairies et forêt. Nous rencontrons une famille entière de dindons sauvages. Et puis les choses se corsent. La piste se met à monter et descendre des pentes raides, ravinées et pleines de cailloux ; tout ça dans la forêt, au milieu des biches et des écureuils. Thomas découvre même un serpent à ses pieds au moment où il s'approchait d'une biche pour la photographier. On se demande encore comment il a fait pour le voir, le reptile se confondant parfaitement avec la couleur du sol. La piste est vraiment mauvaise et nous roulons au pas. Christine, Camille et Thomas commencent à en avoir assez et je dois insister pour ne pas faire demi-tour. Finalement, personne ne le regrettera : Point Sublime mérite bien son nom. C'est un promontoire qui offre un point de vue gigantesque sur le Grand Canyon. On aperçoit même le Colorado, très loin et tout au fond. Bien sûr, il n'y a pas un seul touriste et l'endroit est sauvage, sans un seul aménagement. Séance photo, petit tour, et c'est reparti pour une heure trente de piste. Cette fois, nous croisons un ou deux malins qui y vont sans doute pour le coucher du soleil.


Coucher de soleil et retour à Kanab

Nous, nous retournons à Bright Angel Point pour le voir. Il y a toujours autant de monde mais le spectacle est beau. Nous quittons le parc au crépuscule. Les alpages sont envahis par des troupeaux de biches. Le retour sur Kanab se fait à la nuit tombée. Nous dînons à Fredonia, notre dernière halte en Arizona, dans un restaurant mexicain et arrivons au Best Western où j'ai réservé notre deuxième nuit à Kanab.


Lire la suite du récit >>