Accueil USA

L'Arizona Strip, Toroweap

Mercredi 12 juillet, départ de Saint George

Aujourd'hui, nous prenons la piste de Toroweap. C'est une route en terre que j'ai repérée sur mes cartes et qui mène de Saint Georges à Toroweap, un point de vue superbe sur le Grand Canyon. Cela représente plus de 150 kilomètres de pistes à travers l'Arizona Strip, une des contrées réputées les plus sauvages des Etats-Unis, sans ville, village ou même habitations. Le tout est de savoir d'où part cette piste ! A l'hôtel, ils n'en ont jamais entendu parler. Au Visitor Center, sur l'autoroute, le ranger de service me renseigne et m'indique sur une carte le point de départ de la route. Lui-même ne l'a jamais prise. Tout ce qu'il sait, c'est qu'elle a été fermée il y a quelques temps à cause d'un incendie et donc, si nous voyons de la fumée, nous sommes priés de faire demi-tour. Tout cela n'est pas très rassurant mais nous avons une voiture quasiment neuve, le plein d'essence, beaucoup d'eau et des chips pour tenir en cas de panne ou d'incident !


L'Arizona Strip

Les indications du ranger étaient bonnes et nous trouvons facilement la route bien qu'il n'y aie aucun panneau indicateur. Ceci correspond peut-être à la volonté des services de l'environnement et autres qui présevent ainsi ces régions reculées des cohortes de touristes.

La piste est bonne et roulante, bien que surtout faite de tôle ondulée. Elle s'enfonce dans l'Arizona Strip, région délimitée au nord par la frontière de l'Utah et au sud par le Grand Canyon. Dans cette première partie du périple, le paysage est fait de plaines et de collines, les "Badlands". Aucune trace d'habitation mais les clôtures en barbelés et les "cattle gates" témoignent de l'activité d'élevage (très) extensif. Nous croiserons bien une dizaine de vaches en 100 kilomètres. La végétation est semi-désertique : des buissons et quelques arbres rabougris.


Mount Trumbull (le village)

Après une centaine de kilomètres, nous arrivons à Mount Trumbull. Dans les années 10 et 20, le climat de la région devint plus humide. En 1917, un groupe de colons (sans doute des Mormons) s'installa et créa le village de Mount Trumbull. Ils pratiquaient essentiellement l'élevage et l'agriculture. L'école fut ouverte en 1922. Au début des années trente, Mount Trumbull comptait environ 250 habitants avant que les années de sécheresses successives ne découragent la population et que le village ne se vide progressivement. L'école ferma en 1968 et le dernier habitant quitta la ville en 1984. Nous avons pourtant vu des maisons qui semblaient habitées mais nous n'avons pas pu nous approcher car l'accès des terrains est privé et interdit. L'école, quant à elle, est en cours de restauration. Elle est ouverte et se visite (il n'y a qu'une pièce).


Tuweep

Le village de Tuweep est composé d'une "église" et d'un aéroport (une piste en herbe). L'un et l'autre ne sont pas utilisés souvent. L'église est en restauration, comme l'école de Mt Trumbull. Le village de Tuweep a été créé au début du siècle, toujours dans le but de coloniser l'Arizona Strip. Il semble que rien n'y ait été construit en dur à part cette église, vraisemblablement mormonne. Quant aux habitants, ils ont dû trouver le coin un peu sauvage et plier leurs tentes rapidement.


Toroweap

La piste continue sur une dizaine de miles dans un relief doux. Elle devient rocailleuse en s'approchant de Toroweap. Nous passons la maison des rangers, les rangers eux-mêmes qui nous font un petit salut de leur voiture (Toroweap fait partie du parc du Grand Canyon) puis la piste s'arrête. Et pour cause, il y a, au-delà, une tranchée de près d'un kilomètre de profondeur sur peut-être la même largeur. C'est le Grand Canyon. Il est là dans sa partie la plus étroite. Le spectacle est impressionnant. Les falaises sont rouges, l'eau du colorado est rouge ; on voit (et entend) le bouillonnement des rapides tout au fond. Nous déjeunons là, seuls face à ce paysage grandiose. Il y avait une voiture qui s'est enfuie quand nous sommes arrivés ; une autre apparaîtra quand nous repartirons. Nous marchons une heure environ le long du Canyon sans nous lasser du spectacle. Nous admirons également quelques jolis spécimens de cactus.


A nouveau l'Arizona Strip

Une autre piste mène de Toroweap à Kanab, dans l'Utah. Plus courte que celle du matin, elle nous promet tout de même une centaine de kilomètres de terre avant de retrouver le bitume. Sous l'effet de la fatigue dûe à la promenade et aux restes de décalage horaire, tout le monde s'endort dans la voiture. J'en profite pour accélérer un peu sur la piste, me contentant de lever le pied quand je vois la tête de Christine remuer trop violemment. Plus tard, c'est à mon tour d'avoir un coup de barre et c'est elle qui prend le volant. Elle commence à apprécier la conduite du GMC, surtout sur la terre, ce qui est moins monotone. Nous arrivons à Kanab en fin d'après-midi. Le Super Huit où j'ai réservé par Internet n'a rien d'extraordinaire mais dispose d'une piscine et d'un jacuzzi dont nous profitons bien. Camille et Thomas n'ont pas faim, Christine et moi dînons dans un Mexicain pas bon. Dodo.

Lire la suite du récit >>