Premières impressions

Nous arrivons à l’aéroport de Windhoek vers 13h00. Deux loueurs de voitures nous y attendent... Bon, il y en a un de trop : il faut expliquer au gars d’Into Namibia que c’est bien avec Camping Car Hire que nous avons fait affaire. L’affaire se règle sans problème et nous partons avec un chauffeur dans ce qui sera notre automobile pendant un mois (un 4X4). L’aéroport est à une quarantaine de kilomètres de Windhoek. Nous traversons un paysage de collines douces couvertes d’une savane jaunie par la sécheresse de l’hiver austral. Le ciel est d’un bleu profond et la lumière intense.

Le véhicule

Chez le loueur, nous apprenons tout ce qu’il faut savoir sur le fonctionnement du 4x4 et plus particulièrement ce qui concerne le camping et le montage des tentes sur le toit. Camille et Thomas sont auto-proclamés responsables du montage. Et nous voilà partis pour la pension Steiner, où nous avons réservé la nuit (par Internet). Démarrage laborieux : le 4x4 est gros, le poste de conduite à droite, la circulation à gauche, la ville inconnue, et tout ça avec 20 heures de voyage dans les reins. Louis-Michel est au volant mais tout le monde participe : « Reste à gauche… » « Regarde à droite… »

Notre 4x4 pour un mois
4x4

Windhoek ressemble beaucoup à une petite ville européenne. Il y a des maisons bien propres, des immeubles de bureau, des entreprises… Sauf que pratiquement tous les bâtiments sont protégés par des murs et des fils électriques ou barbelés.

La pension Steiner

L’arrivée à l’hôtel se fait finalement sans dommages – deux chambres agréables – Il y a une piscine au bord de laquelle nous sirotons une bière achetée au super marché du coin. Il fait froid et pas question de se baigner ! Polaire obligatoire. Le dîner se fait dans une grande brasserie des environs où Louis-Michel est le seul à oser goûter de l’oryx ( mais c’est très bon !) et où on a failli se faire carotter sur l’addition (qui malgré tout n’est pas élevée).

La suite du voyage : attaque de babouins et premier camping >>