Accueil Costa Rica

Rincon de la Vieja

7 mai, les pentes de Rincon de la Vieja

Nous avons quitté Nicoya de très bonne heure, ce qui nous permet, après une pause à Liberia, d’être sur les pentes du volcan dès 10 heures du matin. En ce début de saison des pluies, il n’y a aucune difficulté à trouver un hébergement et nous n'avons qu'à choisir parmi les propositions qui jalonnent la route du parc. C'est finalement au B&B Aroma de Campo que nous posons nos valises. C'est un endroit charmant : le jardin fleuri est superbe et les arbres alentour regorgent d’oiseaux de toutes espèces. La chambre que nous choisissons est spacieuse, le lit large et confortable. Le perroquet de la maison est d’une robe verte superbe. Il n’aime pas la solitude, ce qui l’incite, vers 5 heures du matin, à se lancer dans de longues conversations solitaires en anglais, en espagnol ou dans les deux langues. Il fait très bien le cri d’enfant aussi...
L’après-midi sera consacré à une très belle balade à cheval avec jolis points de vues, galop dans la prairie et baignade dans une piscine naturelle arrosée de belles cascades. Les chevaux se montrent énergiques, ils semblent bien nourris.
Le soir, nous dînons à la table commune du B&B, en compagnie d’un jeune couple de Hollandais très sympathiques, avec qui nous passons une soirée bien agréable.