Chine 2005

7 août : Kunming, les Collines de l'Ouest

Xishan, les collines de l'ouest

Ce matin, nous partons visiter les collines de l'ouest. Le taxi nous dépose en haut, au niveau du temple des Trois Purs (environ 60 yuans la course) et nous nous engageons sur une longue allée dominant le lac Dian et, bien sûr, bordée par les étals de marchands de bibelots. Le temps est gris, très gris… Mais il ne pleut pas ! La brume nous masque le lac. Nous grimpons vers la porte du Dragon. Hélas, un téléphérique dépose des cohortes de touristes plus haut sur la colline et ceux-ci faisant la visite en descendant, nous obligent à souvent jouer des coudes pour nous frayer un passage sur les chemins étroits. Le tunnel débouchant sur la porte du Dragon, permettant à peine le passage de 2 personnes de front, sera vécu comme un vrai cauchemar. Au-delà, le chemin nous emmène au-dessus de la gare du téléphérique et, comme d'habitude, il devient désert. C'est dans le nuage que nous parvenons au sommet que se partagent un oratoire et une buvette. Ca sent le tofu grillé, c'est une odeur terrible pour nos pauvres narines occidentales !
Nous redescendons par un chemin, dans la forêt, bien à l'écart des groupes organisés. De retour au temple des Trois Purs, nous embarquons dans une navette, pensant redescendre vers les temples du bas… et nous retrouvons à Kunming, une bonne vingtaine de kilomètres plus loin.

Kunming le dimanche

C'est en vélo que nous repartons vers le marché aux fleurs et aux oiseaux. Non loin du marché, se tient un marché aux chiots et aux chatons. Vu les nombreux enfants qui se pressent autour des cages, cela semble bien être des animaux de compagnie plutôt que de la viande, mais peut-être certains acheteurs joignent-ils l'utile à l'agréable...
Nous sommes dimanche et le parc du lac Emeraude, vaste jardin public au coeur de la ville, attire beaucoup de visiteurs. Si certains se contentent d'y déambuler ou d'y pratiquer le pédalo, nombreux sont les habitants qui se rassemblent autour d'activités musicales : beaucoup de groupes de musique traditionnelles, mais aussi des chorales plus ou moins improvisées où les nouveaux arrivants sont invités à prendre une partition et se joindre aux chœurs. Ailleurs, des groupes dansent et les promeneurs peuvent se joindre à de gigantesques rondes.
Et puis, il se remet à pleuvoir...

PIED