Chine 2005

2 août : les Siguniang Shan, la vallée de Haizi

Le col de Balangshan

Tiens, il pleut ce matin. En route pour les Siguniang Shan, montagnes des 4 filles. Impressionnante, la route escalade le col de Balangshan, à plus de 4500 mètres… que nous passons dans le brouillard.

Haizi gully

De l’autre côté, il pleut toujours… Après avoir posé nos bagages à l’hôtel dans la petite ville de Rilong, nous repartons pour Haizi Gully où nous espérons louer des chevaux pour une randonnée de la journée. Hélas, après avoir payé un droit d’entrée de 60Y par personne pour accéder au chemin de la vallée, le Tibétain qui tient l’écurie nous demande le prix astronomique de 300Y par personne pour les chevaux. Sky, sans doute menacée et effrayée par le bonhomme, refuse d’intervenir dans la discussion et, ne sachant comment négocier la chose, nous renonçons aux montures pour poursuivre à pied la balade. Pas trop longtemps pour Cam, Tom et Sky qui préfèrent bien vite repartir vers la ville où les terrasses de cafés leurs paraissent plus accueillantes que les riantes prairies d’alpage. Christine et LM continuent à marcher sur le chemin de la vallée pendant quelque temps et le retour se fera même à cheval pour Christine qui se verra proposé un fringuant coursier pour la modique somme de 100Y, âprement négociés à coup de chiffres dessinés au bâton dans la poussière du chemin. Cette fois, nous ne croiserons pas de groupes organisés, seulement des promeneurs et randonneurs chinois. Les contacts seront tous agréables et détendus, certains touristes n’hésitant pas à nous proposer de partager leurs vivres au cours d’arrêts improvisés aux pieds des chortens qui jalonnent le chemin.

 

PIED