Chine 2005

26 juillet : l'armée des soldats de terre cuite

Les Terracotta Warriors

Toujours dégourdie, Julianne a réservé par l'intermédiaire de l'hôtel, un mini-van pour la journée au prix modique de 400 Yuans, ce qui est plutôt "bon marché".
Le site des guerriers de terre cuite est à une quarantaine de kilomètres de Xian. Nous y sommes vers 10 heures. Le lieu est exceptionnel et la visite passionnante. Il faut dire aussi que notre guide anglophone, recrutée sur place pour la modique somme de 100 yuans, nous plaît énormément avec son chemisier blanc, sa jupe bleu marine, son accent charmant et le ton très sérieux adopté dès le début pour évoquer l'histoire des Terracotta Warriors. C'est du même ton inspiré qu'elle nous rapportera l'épisode de ces paysans qui, il y a quelques années, volèrent une tête de Terracotta Warriors, furent démasqués et immédiatement sentenced to death… Nous voilà prévenus!!!

Le quartier sud de Xi'An

De retour à Xi'an en début d'après-midi, nous visitons la forêt des stèles et passons l'après-midi dans le quartier sud de la ville. C'est un quartier piétonnier, agréable, avec de nombreuses boutiques d'antiquaires, de tampons et de calligraphies…

Les adieux

Après un excellent dîner de raviolis dans le quartier de la gare (recommandation de notre chauffeur), nous traversons la faune de mendiants et pickpockets qui peuplent les abords de la gare pour atteindre guichets et salle d'attente. C'est d'abord à Julianne de reprendre le train pour Pékin. Adieux émouvants, promesse de se revoir dès notre retour à la capitale… Elle nous manque déjà et nous nous sentons tout à coup bien seuls et étrangers dans la confortable salle des "soft seats". Le train de Chengdu démarre vers 11 heures et le compartiment s'éteint rapidement.

PIED