Itinéraire, bagages
et retour sur nos hébergements.

Notre itinéraire

chemin sur le causse Méjean

L'itinéraire que nous avons suivi est basé sur le TopoGuide Le chemin de Saint-Guilhem-le-Désert, référence 4834. Nous l'avons suivi dans sa variante dite des Gorges du Tarn.
Nous nous sommes légèrement écarté du chemin officiel entre Almières et Le Rozier, où nous avons choisi de suivre les gorges du Tarn en altitude, sur le GRP du tour du causse de Sauveterre, plutôt que sur le GR6 qui longe le Tarn au fond des gorges. Le GRP figure néanmoins aussi sur la carte du TopoGuide.
Nous avons également fait un petit détour par le Vase de Chine et le Vase de Sèvres entre Le Rozier et Hielzas. Celui-ci est indiqué en option "vertigineuse" sur le TopoGuide.
Enfin, et c'est bien involontaire, nous n'avons pas suivi le GR entre le col de la Serreyrède et L'Espérou, pour la bonne raison que nous nous sommes perdus !! Mais d'Aumont-Aubrac à Saint-Guilhem, le balisage est très bien fait et il faut une bonne dose d'inattention pour se perdre (ce que nous avons très bien réussi ce jour là).

Transport des bagages

Pour ceux qui, comme nous, préfèrent marcher léger, il existe plusieurs sociétés qui assurent le transport des bagages d'étape en étape entre Aumont-Aubrac et Saint-Guilhem-le-Désert. Attention, cependant, à s'assurer, pour ceux qui font étape aux Rajas, que la compagnie dessert bien le refuge.
Nous avions, pour notre part, fait appel à la société Transbagages. Tout s'est très bien passé. Nos bagages sont bien arrivés tous les jours et avant nous au bon endroit.

Les hébergements

Que ce soit en hôtel ou en chambre d'hôtes, il n'y a pas de problème pour trouver un hébergement dans la première partie de la randonnée. Sur le causse Méjean et pour les toutes dernières étapes, les choses peuvent devenir plus compliquées et il est utile, pour éviter la tente ou une étape de plus de trente kilomètres, de réserver assez longtemps à l'avance.
En ce qui nous concerne, nous avions tout réservé vers le mois d'avril et ce n'était pas plus mal, surtout pour les Natges, quasiment le seul hébergement disponible entre Saint-Maurice de Navacelles et Saint-Guilhem

Impressions sur nos hébergements

le refuge des Rajas

Nous n'avons eu que de bonnes surprises sur tout le parcours. Que ce soient les hôtels ou les chambres d'hôtes, tous nous ont donné satisfaction et souvent bien plus.

Revue de détail :

Chambre d'hôtes Les Volets bleus à Aumont-Aubrac

Un accueil chaleureux et d'excellents conseils dans une belle maison ancienne aux chambres vastes et arrangées avec goût. Bref, nous y avons passé notre première nuit au départ de la randonnée et avons immédiatement décidé d'y revenir, quinze jours plus tard pour notre retour. C'est grâce aux conseils de notre hôtesse que nous avons pu participer à la fête du 14 juillet au buron de Born
Site Internet Les Volets Bleus

La Maison de Rosalie à Montgros

Service correct et dîner convenable dans cette auberge manifestement rompue à l'accueil des pèlerins du fait de sa situation sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.
Site Internet de La Maison de Rosalie

Chambres d'hôtes Au Lépadou Bas à Saint-Chély d'Aubrac

Tenue par un couple franco-néo-zélandais, la maison est chaleureuse. La table d'hôte, de belle qualité, nous a laissé le souvenir d'une excellente soirée passée en compagnie de voyageurs australiens. Le Lépadou Bas n'est pas directement sur le chemin. Il est situé sur la route d'Aubrac, à 1,5 kilomètres du village mais notre hôte nous a gentiment proposé de venir nous chercher au village (ce que nous avons décliné) et de nous ramener à notre point de départ le lendemain matin (ce que nous avons accepté !)
Site Internet du Lépadou Bas

Refuge Les Rajas

Merveilleuse étape en pleine nature. Madame Pignol, propriétaire des lieux, était désolée de ne pouvoir nous faire à dîner du fait d'obligations familiales qui la retenaient chez elle. Nous avions donc apporté de quoi préparer notre repas et nous avons dîné sur une table du jardin, dans le superbe paysage de cette région de l'Aubrac. Seules 3 charmantes dames partageaient le refuge avec nous ce soir là.
Site Internet du refuge Les Rajas

Auberge Le Radal au col de Trebatut

Au terme d'une courte étape, nous y sommes arrivés en début d'après-midi. Le propriétaire a eu la gentillesse de nous installer chaises longues et parasol pour nous permettre de passer une douce après-midi de farniente.
Site Internet de l'Auberge du Radal

Logis hôtel Le Commerce à La Canourgue

Rien à reprocher à cet hôtel très classique et tout à fait à la hauteur de ses 2 étoiles
Site Internet de l'hôtel restaurant du Commerce

Gîte Les Fleurines à Almières

Le gîte est quasiment incontournable sur le chemin des gorges du Tarn. C'est une ancienne ferme caussenarde magnifiquement restaurée par ses propriétaires. Nathalie et Bernard connaissent la région sur le bout des doigts et eux-mêmes passionnés de randonnée, ne sont pas avares d'excellents conseils.
Site Internet du gîte Les Fleurines

Le Grand Hôtel de la Muse et du Rozier au Rozier

Après 7 jours de marche, il était temps de faire une pause ! Nous sommes restés deux nuits dans ce luxueux hôtel posé sur la rive du Tarn. Le temps de se refaire une santé avant d'attaquer la deuxième partie de la randonnée ! La situation, le confort et le service souriant sont à la hauteur du classement quatre étoiles de l'hôtel (et de l'addition...)
Site Internet du Grand Hôtel de la Muse et du Rozier

Le Gîte du Four à Pain à Hyelzas

Nous avons reçu un accueil plein de gentillesse de notre hôtesse qui s'inquiétait un peu de nous recevoir en même temps qu'un groupe d'une quinzaine de cyclistes parcourant le GR6 en VTT. C'était sans compter sur la bonne éducation de la bande, il est vrai menée d'une main de fer par deux organisatrices, toute deux soeurs et mères ou tantes de la moitié du groupe. Bref, une excellente soirée pleine d'histoires de bicyclettes ! Quant au gîte lui-même, il est tout simplement charmant.
Site Internet du Gîte du Four à Pain

Logis hôtel du Mont Aigoual à Meyrueis

Un hôtel trois étoiles très correct situé dans Meyrueis. Nous y avons particulièrement apprécié la piscine dans laquelle nous avons plongé dès notre arrivée.
Site Internet de l'hôtel du Mont Aigoual

Hôtel Le Touring à l'Espérou

Voilà un hôtel que n'aurait pas renié le Jean-Pierre Marielle des Galettes de Pont-Aven. Le charme désuet d'un vieil hôtel à la Française, bien loin de l'accueil aseptisé des grandes chaînes hôtelières.
Site Internet de l'hôtel Le Touring

Chambre d'hôtes Le Bec à Sucre (ou Les Cambières) à Aulas

Alors que nous descendions des Cévennes sous un soleil de plomb, nous avons aperçu le village d'Aulas et, au loin, le miroitement d'une piscine qui nous faisait très envie. Eh bien, cette piscine était celle des Cambières et nous y plongeâmes avec délices en arrivant. L'accueil à la chambre d'hôtes fut particulièrement chaleureux, notre hôtesse faisant preuve de beaucoup de gentillesse et de délicatesse. La chambre, spacieuse et joliment décorée offrait une belle vue sur le village et notre dîner, servi en tête à tête sous la tonnelle, fut excellent.
Site Internet de la Chambre d'hôtes Les Cambières

Chambre d'hôtes L'Ammonite à Navacelles

Disons-le, cette chambre et table d'hôtes tenue par des Hollandais ne nous a pas laissé un souvenir impérissable. Nous avons cependant apprécié la situation au coeur du village de Navacelles et la très grande chambre qui nous avait été attribuée.
Site Internet de la Chambre d'hôtes L'ammonite

Chambre d'hôtes Les Natges sur le Larzac

Etape incontournable car un des seuls hébergements disponibles sur le chemin dans la traversée du Larzac, la ferme des Natges est une très belle étape. Nous y avons retrouvé un groupe de randonneurs avec qui nous avions déjà et souvent échangé sur le chemin. La soirée fut excellente et les récits de notre hôte, éleveur de vaches de l'Aubrac sur le plateau du Larzac, passionnants.
Il semble que Les Natges n'aient pas encore de site Internet...

Chambre d'hôtes Le Lieu Plaisant à Saint-Guilhem-le-Désert

Au coeur du village de Saint-Guilhem, cette maison ancienne a été très judicieusement aménagée en chambres d'hôtes. L'accueil y est charmant et nous fûmes heureux, pour notre dernière étape, d'y retrouver nos amis randonneurs avec qui nous avions déjà passé la soirée précédente. Bref, notre dernière étape fut à la hauteur des précédentes.
Page dédiée à la Chambre d'hôtes Le Lieu Plaisant sur chambres-hotes.fr