Samedi 27 septembre 1878
Chasseradès - Le Bleymar







 

… A la fin, le sentier traversa le Chassezac sur un pont et, abandonnant ce ravin profond, se dirigea vers le sommet du Goulet. Il allait vers Lestampes et grimpait en lacet au milieu des champs perchés dans la montagne et des bois de hêtres et de bouleaux ; à chaque détour, un point de vue nouveau me charmait. Dans le ravin de Chassezac, mon oreille avait été frappée par une rumeur semblable à celle qu'aurait produite un gros bourdon sonnant à la distance de plusieurs milles. Mais à mesure que je continuais à monter et que je m'approchais, le bruit semblait changer de nature. Je compris à la fin que c'était un berger qui conduisait ses troupeaux au son d'une corne rustique. L'étroite rue de Lestampes était pleine de moutons resserrés entre les maisons, des moutons blancs et des moutons noirs, qui bêlaient tous à la fois comme chantent les oiseaux au printemps, et chaque mouton accompagnait son bêlement du tintement de la clochette pendue à son cou.

(…) Ces sons touchants et purs emplissaient mon âme d'une vague attente d'inconnu, et il me semblait qu'après avoir franchi la crête de la montagne que je gravissais, j'allais descendre dans le plus beau jardin du monde. Je ne fus d'ailleurs pas déçu, car j'en avais fini maintenant avec les pluies, les vents et le morne paysage.

(…) Au sommet du Goulet, il n'y avait plus de route tracée, des pierres dressées de place en place guidaient seules les bergers. La mousse sous les pieds était moelleuse et parfumée. Je n'eus d'autre compagnie qu'une alouette ou deux et ne rencontrai qu'une charrette à bœufs entre Lestampes et Bleymar. En face de moi, je vis une vallée profonde au-delà de laquelle étaient les montagnes de la Lozère parsemées de bois, dont les pentes étaient très accidentées mais qui formaient sur l'horizon une ligne droite sans caractère.
Il y avait à peine trace de culture. Vers Bleymard seulement, la grande route blanche de Villefort à Mende traversait une suite de prairies, plantées de peupliers pointus : ça et là résonnaient les clochettes des troupeaux…

 




 

Album photo Carte de la randonnée